S'ils ont la force, il nous reste le Droit Victor Hugo
Partager Le Droit Routier sur
Flux RSS
Rémy Josseaume Avocat
06 15 35 35 52 01 76 54 34 97
Un avocat défend votre droit de conduire
Retrouvez mes dernières interventions presse :

BFM TV - LCI: PV ET COUVRE-FEU

Publié le 2 février 2021

Tags : PRESSE, TÉLÉVISION, BFM TV


BFM TV: et LCI  : PV ET COUVRE-FEU ? 


Me JOSSEAUME intervient pour BFM TV et LCI et aborder les PV dressés à l'occasion des embouteillages pendant la période de confinement.

 

En théorie, les forces de l'ordre sont supposées faire preuve de compréhension si un automobiliste est coincé par les bouchons à 18h. En pratique, la situation peut s'avérer coûteuse...

Les images ont choqué bien des automobilistes et sans doute autant d’internautes. Dimanche 31 janvier, de nombreux usagers de la route se sont retrouvés coincés dans les bouchons, alors qu’ils empruntaient le périphérique pour regagner ou quitter la capitale. Parce que les contrôles sont désormais 30% plus nombreux - c’est ainsi que le gouvernement entend combattre le coronavirus sans s’aider d’un confinement -, un certain nombre d’entre eux ont été verbalisés.

En tout et pour tout, indique LCI, 400 kilomètres de bouchons ont été enregistrés… soit quatre fois plus qu’en temps normal. Une partie d’entre eux ont d’ailleurs été générés par l’action de force de l’ordre, qui n’ont néanmoins pas hésité à distribuer des amendes à tout va. Depuis, le gouvernement reconnaît à demi-mot une certaine forme d’excès de zèle. "Je comprends que cette situation et ces images provoquent une interrogation. On va regarder ce qu’il s’est passé", a notamment déclaré Gabriel Attal, le porte-parole de l’équipe exécutive, invité par France Info.

Que faire si vous êtes coincé dans les bouchons passés 18h ?

"Cela n’a pas vraiment de sens de verbaliser en l’état, ces gens ne vont pas contaminer ceux qui se trouvent dans les voitures à côté", juge pour sa part Maître Rémy Josseaume, avocat au Barreau de Paris et spécialisé dans le droit routier. Il est sollicité par LCI.

"Il s'agit de contraintes qui sont totalement extérieures à la volonté des personnes concernées, de la même manière que si vous vous trouvez retardé par un accident survenu sur la voie", poursuit-il encore, estimant donc qu’il est possible de faire entendre raison - ou au moins de tenter ! - à l’agent qui décide de verbaliser. Si ce dernier refuse, il est toujours possible de contester, une fois chez soi. "Grâce aux infos trafic, dont on peut fournir une copie, il est possible de prouver que l'on a été retardé sur son chemin", précise-t-il encore.

Commenter cet article

Plus d'articles sur le Droit Routier

Alcool au volant
Permis de conduire
Stupéfiants au volant
Excès de vitesse
Infractions routières
Litiges automobiles
PV dans l'entreprise
Accident de la route
L'actualité presse du Cabinet

Les dernières interventions dans la presse de Maître Rémy JOSSEAUME :

Dossiers références du Cabinet
dossier reference
A la Une
Retrouvez mes derniers articles dans la Revue de Presse
Retrouvez mon Blog sur Facebook
Retrouvez mon Blog sur Twitter

Retrouvez le Droit Routier sur Facebook